Le commerce transfrontalier entre le Soudan et le Soudan du Sud est désormais possible

Le commerce transfrontalier entre le Soudan et son voisin le Soudan du Sud a effectivement repris après onze années de tension marquées par la fermeture des frontières. C’est ce qu’a confirmé le vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Soudan du Sud, Deng Dau Deng Malek. Dans un entretien accordé à Xinhua, mardi 7 septembre, qui a indiqué que la reprise des échanges s’effectue déjà au niveau d’un poste frontière sur les quatre convenus par les parties.
Rappelons-nous de sa fermeture, en 2011, d’une grande partie des près de 2 000 km de frontières entre le Soudan du Sud et le Soudan a bloqué considérablement les échanges, touchant les commerçants et les communautés des deux côtés de la ligne contestée. Mais à présent une nouvelle ère vient de s’ouvrir pour ces pays.
Le mois dernier, les deux pays ont matérialisé leur volonté de laisser reprendre le trafic frontalier via un accord qui porte sur la réouverture de quatre points de passage frontaliers à savoir Jebeleen-Renk, Meiram, Buram-Tumsah et Kharsana-Panakuacis. Dans le cadre de la mise en œuvre dudit accord, une cérémonie protocolaire devrait être organisée le 1er octobre prochain. Ici les propose de Deng Dau Deng Malek « Ce qui se passera en octobre sera le lancement officiel, car à l’heure où je vous parle, les commerçants des deux pays traversent déjà la frontière et les affaires sont en plein essor ».
Selon le vice-ministre des Affaires étrangères du Soudan du Sud, cette nouvelle ère qui s’ouvre permettra à son pays de bénéficier des « services du Soudan, en particulier des produits alimentaires, de l’essence et d’autres choses ». De même, des entreprises sud-soudanaises pourront exporter vers le Soudan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.