Un robot avocat  va remplacer pour la première fois un avocat dans un tribunal.

 

  1. Un robot avocat  va remplacer pour la première fois un avocat dans un tribunal.

Pour la première fois dans le monde judiciaire, une IA va remplacer un Avocat

 

Une intelligence artificielle s’apprête à assister un avocat dans sa plaidoirie pour une affaire d’excès de vitesse, à San Francisco. Souhaitant rendre les frais de justice moins coûteux, la start-up DoNotPay espère peu à peu remplacer des avocats par des IA.

 

Selon usbeketrica, après le générateur d’illustrations de DALL.E et l’agent conversationnel ChatGPT, c’est au tour du chatbot de DoNotPay de révolutionner le marché de l’intelligence artificielle en investissant les salles en huis-clos du tribunal. La start-up DoNotPay, qui se présente comme la créatrice du « premier robot-avocat du monde », prévoit de mener deux affaires de contravention pour excès de vitesse au tribunal de San Fransisco le mois prochain. D’abord rapporté par le magazine scientifique britannique New Scientist, le plan de DoNotPay est de faire porter à l’assistant juridique de l’avocat de la défense une oreillette sans fil du type AirPod au sein même de la salle d’audience. L’IA écoutera les arguments du poursuivant en temps réel avant d’expliquer à l’avocat, via les écouteurs, ce qu’il doit dire aux juges. Cette audience sans précédent devrait avoir lieu le mois prochain, mais les créateurs du robot-avocat n’ont divulgué ni le lieu du tribunal ni la date exacte du procès. En cas de défaite, l’entreprise a accepté de couvrir toutes les amendes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *